Les tableaux de Catherine

Tableaux


LE FOUR A PAIN DE SAINT REMY

Voilà! Je l'ai terminé:

 

DSC00748.JPG

 

...Et un grand merci à Gilles pour la photo qu'il m'a gentiment permis d'utiliser comme modèle et qui m'a permis de faire ce petit tableau. Je souhaite qu'il plaira  à son destinataire....

 

Voici la photo... pour comparer...:

 

P6150003.JPG

 

 

J'ai évidemment supprimer le transformateur, ajouté quelques fleurs pour égayer un peu et quelques bûches de bois puisqu'il s'agit du four à pain du village. J'ai également tenté de faire ressortir la grille avec le blason de Saint Rémy, oeuvre de François.


28/10/2016
0 Poster un commentaire

me revoila

Voici quelque temps déjà que je n'ai pas écrit. La peinture cela prend du temps et en fait, la vie ne fait que suivre son cours. J'ai ajouté quelques photos correspondant à mon travail de l'année

Par la suite je me propose de raconter au fur et à mesure l'histoire de chaque tableau: Inspiration, mise en place, recherche des couleurs...etc...


29/08/2012
0 Poster un commentaire

Danseuse orientale

 

C'est mon premier tableau  lorsque j'ai commencé les cours...Il y a 3 ans.

C'est aussi le premier original, c'est à dire effectué sans copier un autre tableau.

La danseuse est une photo personnelle prise lors d'un spectacle donné à l'occasion d'un anniversaire et le décor je l'ai imaginé.

La première chose que j'ai apprise en cours c'est l'utilisation des couleurs. Utiliser trés peu de couleurs dans un même tableau afin d'obtenir une harmonie.

Je venais d'étudier les couleurs "terre" (ocre jaune, terre de sienne brûlée et terre d'ombre brûlée) ainsi que les différents bleus (du moins ceux qui se trouvaient dans ma boite de tubes à ce moment là), et leur mélange.

La mise en application m'a fait utiliser avec les terres, le bleu céruléum pour le ciel, le bleu outremer et le bleu de cobalt. Ainsi:

 

  • Le vert du costume est obtenu en mélangeant du bleu de cobalt et de l'ocre jaune.
  • Le gris du minarais est un mélange d'outremer et de terre de sienne.
  • La couleur "chair" du personnage , de l'ocre jaune et de la terre de sienne.
  • Les cheveux, terre de sienne et terre d'ombre.
  • Le sable est simplement obtenu avec l'ocre jaune.

J'ai également appris à l'occasion de ce tableau que chaque couleur doit se retrouver dans tous les éléments du tableau de façon à donner un relief à la peinture.

Il y a donc un peu de bleu et d'ocre dans le minarais, un peu de vert et d'ombre dans le sable et on retrouve du bleu et de l'ocre dans le vêtement.

Ce n'est pas trés évident pour un premier tableau mais c'est à savoir.

Je n'avais pas encore étudier les proportions du corps humain ce qui explique  que ma danseuse ne soit peut être pas parfaite...

 

     


20/09/2012
0 Poster un commentaire

Château de La Verrerie

 

Le château de La Verrerie est également l'un de mes premiers tableaux personnels.

C'est un adorable petit château situé sur la route "Jacques Coeur", itinéraire charmant qui va de La Bussière, dans le Loiret prés de Gien, jusqu'à Culan en passant par Bourges, et qui permet de faire connaître aux promeneurs pas loin d'une vingtaine de sites dont les châteaux ayant appartenu à Jacques Coeur.

 

Je venais de découvrir la technique du "monochrome" qui consiste à peindre d'une seule couleur en utilisant tout ses dégradés.

Ayant trouvé ce château fort romantique et le violet étant pour moi la couleur romantique par excellence, je l'ai choisie pour cette réalisation.

 

Le violet est obtenu en mélangeant du bleu outremer et du rouge primaire

 

La confection de ce petit tableau m'a permis également d'apprendre:

  • Que le sujet principal ne doit pas être centré.
  • Que pour obtenir les refflets dans l'eau, il faut penser "verticalité" et peindre de haut en bas de façon à donner une plus grande impression de profondeur.

 

 


27/09/2012
0 Poster un commentaire

Ciel d'orage en Bourgogne

 

Tous les 2 mois environ nous avons, en cours, un thème imposé. L'idée étant de travailler seul chez soi,de préfèrence sans modèle, et de se montrer ensuite les uns  aux autres son travail.

Cela permet de voir la façon dont chacun interprête une même idée.

Le premier thème fut celui ci: "un ciel".

C'est vrai qu'à priori un ciel peut être limpide et donc plus facile à peindre (quoi que ce ne soit pas évident car un ciel n'est jamais sans nuances), mais personnellement, j'ai tout de suite pensé à une ballade que nous avions faite en Bourgogne sur " la route des grands crus" qui va de Dijon à Pommard en passant par Beaune, nous avons affronté un temps cahotique, mêlant soleil et menace d'orage et donnant un ciel particulièrement coloré. J'avais le souvenir de jaunes et de mauves mélangés ainsi que d'une lumière impressionnante.

Sur le tableau le ciel devait représenter la presque totalité de la toile, mais laisser une petite place pour un sujet. J'ai donc placé un clocher en essayant de reproduire les tuiles vernissées typiques des toits bourguignons.

Je ne pense pas avoir rendu vraiment la luminosité qui m'avait frappée, mais pour un début, ma prof n'était pas mécontente.

Beaucoup de mes "collègues" ont choisi des ciels marins. Une des élèves a eu l'idée originale de poser dans le ciel sa petite fille qu'elle poussait sur une balançoire...

 

 


04/10/2012
0 Poster un commentaire

Larme d'enfant

Un nouveau thème imposé: une émotion.

Le sujet est vague car beaucoup de choses peuvent être sujets d'émotion. Mais d'une façon générale, en ce qui me concerne, l'émotion, qu'elle soit d'origine aussi bien gaie que triste, se traduit toujours par des larmes. Et une jeune mère consolant son enfant est sans doute un instant trés émouvant.

Les modèles proviennent de deux sujets différents: La jeune femme d'une part et le bébé d'autre part.

Les couleurs sont restées dans les tons ocres un peu sépias de façon à restituer une ambiance apaisante malgré le chagrin. Et je trouvais original  d'intégrer les sujets dans la forme ovale de la toile.

En fait de toile, il s'agit plutôt d'un panneau en fibres de bois.

C'était un peu audacieux de ma part de me lancer dans un portrait, n'ayant pas encore appris les différentes proportions. D'ailleurs l'enfant, un peu petit, donne  l'impression d'être une poupée! Mais tant qu'il n'est pas verni, un tableau peut toujours être retouché et c'est ce que je ferai sans doute...lorsque j'en sentirai la capacité... J'ai déjà corrigé un peu la main de l'adulte, apprenant qu'une main, en terme de proportions, égale un visage.

 


12/10/2012
0 Poster un commentaire

Aprés la pluie le beau temps. La vie continue.

Il s'agissait d'illustrer une phrase du peintre Fra Angellico: "Les ténèbres du monde ne sont qu'une ombre derrière laquelle, à portée de main se trouve la paix".

Il y a de multiples façons de l'interprêter.

J'ai tout d'abord penser que cela pouvait signifier que quelques soient les mauvais moments dans la vie, de meilleurs jours arrivent forcément ensuite et que, donc, "aprés la pluie, vient le beau temps".

D'où l'idée d'une page se tournant sur la toutmente de l'hiver et laissant apparaître le printemps, illustré par un petit oiseau chantant sur une branche printanière.

Mais en réfléchissant, je me suis dit que de la même façon, aprés les temps trés sombres de la guerre, la vie reprend ses droits et tout continue.

La statue est le monument aux morts de Termignon, petit village de Haute Maurienne. Il représente la mère pleurant ses enfants disparus à la guerre. Et les enfants accrochés à la barrière, indifférents aux temps sombres d'autrefois, symbolisent la reprise de la joie, ainsi que les ballons aux couleurs plus vives lâchés dans le ciel.


18/10/2012
0 Poster un commentaire

Lecture au coin du feu

Nous avions une photo en noir et blanc: Dans la pénombre d'une pièce aux volets clos, un livre abandonné sur une chaise, scène suggérant de toute évidence un moment de repos dans la chaleur de l'été.

Aimant beaucoup la lecture, le livre m'a tout de suite interpeler, mais comme je préfère l'hiver à l'été, j'ai choisi de me reposer au coin d'un bon feu de bois.

Cela m'a permis de composer un tableau original en installant des livres prés de ma cheminée et la table du salon à proximité. J'ai ensuite pris une photo, de façon à pouvoir reproduire la scène tranquillement, dans mon atelier.

Les couleurs, terre de Sienne, ocre jaune et vermillon sont des tons plutôt chauds participant, je l'espère, à l'impression de bien être dans la douce chaleur de la cheminée.

Ce tableau a été exposé lors d'une expo collective (tous les élèves de l'atelier). On y trouvait de trés jolies scènes de repos: jeune femme alanguie sur un hamac, enfant endormi, et aussi de trés originales: doigts de pieds en évantail devant un verre de coktail, une pile de livres en équilibre... les idées ne manquent pas! 

 

 

 


26/10/2012
0 Poster un commentaire

Voyage en bleu

Le thème proposé était le suivant: Une photo en noir et blanc représentant des personnages d'origine plutôt..." exotique" (peut être africains) dans un petit bateau ou une petite barque sur une mer pas trés calme. Bref, je n'ai pas eu besoin de regarder la photo trés longtemps pour avoir la sensation d'un nauffrage imminent! Il faut dire que je n'aime pas trop l'eau et que je préfère nettement le "plancher des vaches"!

L'idée s'est donc imposée d'un voyage qui se termine bien: La barque, bien arimée sur la plage attend tranquillement les passagers partis en promenade sur l'ile.

Les palmiers symbolisent le côté "exotique" ainsi que les coquillages. En fait, j'ai ces coquillages chez moi et comme j'avais le projet d'en faire un tableau, j'ai pensé qu'ils auraient parfaitement leur place dans celui ci.

Quant à la couleur bleue, ce fut tout simplement pour moi une façon d'approfondir l'étude des différents bleus que j'avais en ma possession: Cela m'a permis d'apprendre que le bleu, couleur en principe "froide" peut être plus ou moins froid selon sa nuance.

Ainsi, le bleu primaire semble plus chaud que les autres bleus: Il tend vers le turquoise. C'est pourquoi, les coquillages et le feuillage sont de cette teinte, les couleurs les plus chaudes devant se trouver sur le premier plan.

Les rochers sont "bleu de Prusse", qui est un bleu trés sombre.

Le tronc d'arbre et la barque sont "bleu de Cobalt".

La plage est "bleu royal".

La mer est "bleu outremer".

Le ciel est "bleu céruléum".

Tout cela me parraissait assez logique... 

 

 


22/11/2012
0 Poster un commentaire

La rencontre. L'attente. La vie

Deux de ces tableaux sont les objets de thèmes imposés au cours: "L'attente" et "La vie". Le troisième, "La rencontre" a été fait aprés, mais l'idée était de faire une trilogie avec des sujets que j'avais moi même en tête.

"L'attente": une phrase de Michel Ange, "Saches des statues qu'elles existent dans le marbre; il suffit de les faire sortir avec le ciseau". Dans mon esprit cela pouvait faire référence à l'éducation. Un enfant peut en effet être différent selon la façon dont il est éduqué, ou selon son entourage. Il n'était pas évident d'illustrer cette idée aussi ai-je choisi de peindre cette jeune femme enceinte, le façonnage d'un enfant ne commence-t-il pas pendant la grossesse?

 

 

 

 

"La vie": Une photo en noir et blanc représentant une main d'adulte tenant la main d'un tout petit enfant. Cette photo suggérant la transmission, m'a donné l'idée de peindre un bébé. La petite main potelée de l'enfant étant une "accroche" évidente pour moi. Et aprés la grossesse quoi de plus naturel qu'un bébé têtant le sein de sa mère?. C'est pourquoi, le format du tableau est le même que le précèdent, ainsi que les couleurs.

 

 

 

 

"La rencontre". Ce thème personnel s'est imposé tout naturellement aprés les deux autres tableaux. L'envie de peindre un couple enlacé faisait de toutes façons partie de mes projets. De même que pour les deux autres tableaux j'ai essayé de respecter le format et les teintes.

 


29/11/2012
0 Poster un commentaire

Emerveillement

Socrate a dit: "La sagesse commence avec l'émerveillement".

Cette phrase d'apparence énigmatique était à illustrer.

A priori, même dans ce monde où tout va mal, on peut quand même trouver de quoi s'émerveiller assez facilement. Il suffit pour cela de regarder la nature et avec un peu d'optimisme et de joie de vivre, le tour est joué!

J'ai tout  de même préfèrer prendre cela au premier degré et en réfléchissant bien, je me suis dit qu'évidemment  ce que je trouve de trés merveilleux, c'est le monde imaginaire des fées et par association d'idées le monde de Walt Disney, le compagnon de notre enfance à tous...D'où l'idée de ce tableau représentant le château de disneyland (pour moi qui aime les châteaux cele tombait bien!) avec une fée géante jaillissant d'un ciel sans nuages pour saupoudrer le monde de poudre magique....

Et la sagesse dans tout cela? Et bien ne réside-t-elle pas dans le fait d' avoir su garder son âme d'enfant?.... A bon entendeur...


11/03/2013
0 Poster un commentaire

TRANSPARENCES....

DSC07260.JPG

Service à liqueur d'autrefois

C'est un petit tableau que j'ai peint ma première année de cours. C'était un essai afin d'apprendre à peindre la transparence.

J'ai donc appris qu'il faut tout d'abord peindre le fond, puis mettre en place les objets et peindre ensuite de façon très légère une fois que le fond est bien sec.

Ce service à liqueur est celui de ma grand mère. Après avoir effectué un croquis, je l'ai peint d'après une photo. Les petits napperons contribuent à donner un charme désuet à cette composition.

Mais en fait j'avais une idée derrière la tête: Je voulais en effet faire un tableau représentant des ustensiles en verre utilisés en laboratoire... En souvenir .... Parce que, eh! oui! Dans une autre vie j'étais... laborantine...

Ce tableau, je vais l'offrir à mes anciennes collègues afin de décorer leur salle de repos, récemment repeinte en vert pomme et violet, ce qui explique la couleur du tableau (en plus du fait que j'aime beaucoup le violet, ça tombait bien!)

DSC09999.JPG

 


05/06/2014
0 Poster un commentaire